Defter

Signalement des Archives du Moyen-Orient et des mondes musulmans en France

InVisu a lancé en juin 2016 une expérimentation d’un outil de descriptions archivistiques qui utilise une instance d'AtoM (Access to Memory). Elle vise à attirer l’attention sur des fonds qui restent peu connus et étudiés, alors même que leur contenu intéresse directement la jeune recherche dans l’élaboration de leurs sujets d’étude. Mené sous l’égide du GIS Moyen-Orient et Mondes musulmans, le projet Defter (qui signifie registre en turc, arabe et persan à partir d’une étymologie grecque) est un projet collaboratif de signalement des Archives du Moyen-Orient et des mondes musulmans en France. InVisu assure l’animation et l’administration de la plateforme, mais chaque institution contributrice verse ses propres notices. Le projet a vocation à associer tant des archives et des bibliothèques (Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), Bibliothèque Orient – Monde arabe de l’Université Paris III, Bibliothèque universitaire de Fels, Bibliothèque Nubar, etc.) que des musées et des centres de recherche (musée du Louvre, IREMAM). Defter s’appuie sur une structuration de la description archivistique (EAD) qui utilise les possibilités offertes par le langage XML pour permettre l’exploitation informatique des instruments de recherche : indexation, publication sur le web, interopérabilité, etc.
Depuis 2017, InVisu assure la gouvernance des accès à la plateforme et y reverse le signalement des fonds et des corpus qu’il traite. Dans le cadre du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans, InVisu a été sollicité pour animer un groupe de travail sur les humanités numériques, visant à faire le bilan des ressources des équipes spécialisées dans cette aire et des propositions pour leur consolidation et valorisation.

Voir la page d'accueil du projet