De Cussac à Vesuvia : Retours d’expérience de l'usage de la 3D pour l'histoire de l'artSéminaire « L’histoire de l’art à l’heure du numérique et de la science ouverte »

Archeovision (Université Bordeaux Montaigne, Archéopôle d’Aquitaine)

Les nouvelles technologies, issues des milieux industriels, ont été  utilisées, exploitées, voire détournées en sciences humaines, et plus  particulièrement en archéologie. Nous proposons, au travers de différents cas d'études, de présenter les méthodologies mises en œuvre dans la numérisation, la modélisation 3D, et la restitution 3D. Nous détaillerons aussi comment adapter la génération de ces données 3D aux besoins en termes de recherche ou de valorisation. Enfin, il sera question du devenir de ces données par leur conservation et leur archivage. Plus particulièrement, nous montrerons les méthodes utilisées et les impacts autour des projets suivants :

 Intervenant

  • Loïc Espinasse, Archeovision, Bordeaux

À propos du séminaire

Séminaire mensuel coordonné par Sophie Raux (LARHRA) et Mercedes Volait (InVisu), en partenariat avec le Centre allemand d’Histoire de l’art – DFK – Paris

Voir le programme complet du séminaire

Télécharger le PDF du programme

___

Informations

Séance du 23 avril 2019

Séminaire en 5 séances le mardi de 11 h à 13 h.
Alternativement à Paris,
Centre allemand d’Histoire de l’art, Hôtel Lully,
45, rue des Petits-Champs
et à Lyon,
Salle André Bollier, MSH Lyon Saint-Étienne,
14, avenue Berthelot, Lyon,
avec un dispositif de visioconférence permettant la diffusion simultanée sur les deux sites.