L'Histoire de l'art à l'épreuve du numériqueDe la structuration, modélisation ou simulation des données de la recherche

Organisation : 
Sophie Raux (LARHRA) et Mercedes Volait (InVisu)

Comme bien des disciplines des sciences humaines, l’histoire de l’art se tient encore relativement à l’écart du numérique, et en particulier du numérique ouvert (Open Source). Le mouvement de libération des collections patrimoniales va cependant croissant et la place centrale des images dans la pratique des historiens d’art induit en tout état de cause l’acquisition et le traitement de données visuelles, nombreuses ou pas, numériquement natives ou pas, selon des formes de mise en ordre plus ou moins raisonnées et informées des possibilités, comme des contraintes, du numérique.

Le séminaire souhaite œuvrer au partage de retours d’expérience des recherches à dimension numérique (aussi bien implicite qu’explicite) conduites au sein de la discipline, qu’il s’agisse de gestion et de publication des données utilisées (on parle désormais de « curation » de données), ou d’orientations plus complexes, telle que la visualisation, la spatialisation, ou encore la formalisation multidimensionnelle de l’information réunie. L’objectif est de favoriser la transition numérique de l’histoire de l’art en se donnant des clés pour maîtriser un domaine d’innovation en perpétuelle ébullition. 

Ce séminaire, ouvert largement à tous, débutants en numérique ou utilisateurs plus chevronnés, est conçu comme un espace ouvert d’échanges et de dialogues visant à fédérer la communauté des chercheurs en histoire de l’art intéressés par les enjeux du numérique.

Programme :

17 janvier 2018
Mercedes Volait, Antonio Mendes da Silva, Clara Ilham Álvarez Dopico (CNRS/InVisu), À propos de la publication en ligne de corpus outillés sous Omeka et Collective Access

21 février 2018
Sophie Raux (Université Lyon II/Larhra), De quoi L’Enseigne de Gersaint était-elle l’image ? Nouvelles propositions à partir de la restitution en 3D du pont Notre-Dame

14 mars 2018
Jérémie Koering et Antonella Fenech Kroke (CNRS/Centre Chastel), Façades peintes de la Renaissance. Relevés et modélisations 3D : un renouvellement épistémologique ?

11 avril 2018
Charlotte Guichard (CNRS/IHMC), Si la photo est bonne… L’historien de l’art et ses images: la fabrique d’une recherche sur les graffitis et les signatures à l’âge moderne

16 mai 2018
Hannah Williams (Queen Mary University of London), Artists in Paris: Digitally Mapping the 18th-Century Art World

13 juin 2018
Laura Karp Lugo (Ludwig-Maximilians Universität, Munich), Expériences numériques avec les cartographies artistiques

Programme au format PDF

___

Informations pratiques :

Un mercredi par mois (14h-16h) pendant le premier semestre 2018

Salle Fabbri de Pereisc, Galerie Colbert
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

entrée libre