Séance dédiée aux travaux des doctorants

Couverture du numéro un de la revue El-Emara [L’architecture], première revue d’architecture en langue arabe publiée au Caire entre 1939 et 1959 à l’initiative de l’architecte égyptien Said Korayem (1911-2005)

Séminaire hebdomadaire, Laboratoire InVisu (CNRS/INHA) : Architecture et arts décoratifs au Maghreb et au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles)

Les présentations porteront sur l’activité de deux architectes actifs en Algérie au XXe siècle. Le premier, Jean-Jacques Deluz, fait partie des architectes européens ayant accompagné la décolonisation : arrivé à Alger en 1956, il travaille à l’Agence du Plan d’Alger avec Gerald Hanning à qui il succède en 1959. Il exerce en libéral à partir de 1963, et commence à enseigner l’année suivante à l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger, et ce jusqu’en 1988. Le second, Georges Wolff, est l’auteur de la plupart des bâtiments publics construits durant la période coloniale à Oran, après un début de carrière international qui l’avait conduit en Tunisie, en Grèce et au Mexique.

 

Intervenants
Mourad Bouzar (Université Paris I et École des Beaux-Arts d'Alger)
Nabila Metair (Université Paris I)

Informations pratiques

4 avril 2017 – 15h-17h

Galerie Colbert, salle Walter Benjamin
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs
75002 Paris

entrée libre

Consulter le programme complet du séminaire