Exposition « Entrez ! halls et escaliers tunisois photographiés par Arnaud du Boistesselin »

Visuel de l'exposition Entrez ! halls et escaliers tunisois photographiés par Arnaud du Boistesselin"

 Cette exposition a été conçue à l’occasion de la parution de Tunis. Architectures 1860-1960, publication coordonnée par le laboratoire InVisu. Le livre invite à la découverte d’un siècle d’architecture particulièrement riche.

Les ensembles bâtis de Tunis sont d’une étonnante homogénéité : c’est toute la ville qui déroule, avec peu d’interruptions, des itinéraires féconds pour le promeneur curieux d’en découvrir l’architecture. Et au-delà des façades, des immeubles parfois modestes révèlent des halls d’entrée et des cages d’escalier étonnants. Malgré les menaces ou les destructions, ce patrimoine monumental est inscrit aujourd’hui dans un mouvement général de protection et de sauvegarde auquel nous espérons apporter notre contribution. L’habitat, dans cet axe chronologique qui va de 1860 à 1960, parfois dégradé ou mal restauré, est toujours investi par les Tunisois et demeure très vivant. 

Arnaud du Boistesselin, photographe résidant au Caire, a réalisé pour cet ouvrage plusieurs campagnes de prises de vues, sur le terrain, entre 2009 et 2010.

L’exposition d’une sélection de ses photographies est consacrée à la richesse et à la diversité des intérieurs d’immeubles : halls et cages d’escaliers. Elle s’attache à mettre en valeur un patrimoine beaucoup moins visible que les façades, selon des angles et des perspectives inédites qui tiennent pour une large part à la capacité de création ou de recréation artistique du photographe. Nous pourrions dire selon sa capacité d’actualisation, pour notre sensibilité contemporaine, de la forme et de l’esprit d’une époque révolue mais toujours incarnée dans la ville contemporaine. Arnaud du Boistesselin transpose dans le médium qui est le sien, l’univers plastique qui imprègne l’âme et la vie quotidienne des habitants de Tunis, ce quelque chose d’une histoire passée qui continue nécessairement de tisser des liens forts avec le présent. Tout simplement parce qu’emprunter tous les jours, plusieurs fois par jour peut-être, le chemin de la spirale que dessine tel ou tel escalier, c’est aussi inscrire physiquement dans son propre corps, la mémoire du dessein conçu pour nous par un architecte ou un décorateur un siècle auparavant.

Télécharger le carton d’invitation

Informations pratiques : 
Galerie Colbert 
Hall d’accueil 
2 rue Vivienne 
75002 Paris 
Accès 
6, rue des Petits-Champs 75002 Paris 
Horaires 
Du 19 mai au 31 août 2011 
du lundi au samedi, de 8h à 20h