Beyrouth, imaginaires urbanistiques16 avril 2015 Cité de l'architecture et du patrimoine

 

 A partir des ouvrages "Beyrouth sous mandat français. Construction d’une ville moderne" de Marlène Ghorayeb (Éd. Karthala, 2014), "Intensive Beyrouth" de Youssef Tohme (Ed. Norma, 2014) et "Beyrouth et ses urbanistes. Une ville en plans (1946-1975)" d’Eric Verdeil (Presses de l’IFPO, 2010).

L'urbanisme de Beyrouth saisi à trois moments-clés de l'histoire moderne de la ville : la gouvernance mandataire (à partir de 1918), l'euphorie de l'Indépendance (après 1946) et les excès du libéralisme après la fin de la guerre civile en 1990. Plus riches en intentions qu'en réalisations, les successives mises en plan de la capitale libanaise invitent à une réflexion sur les temporalités de l'action publique, ainsi que sur les sédimentations et résiliences qui fondent l'urbanité libanaise; en retour, les plans offrent l'opportunité de s'intéresser aux processus d'internationalisation des concepts, des outils et des milieux professionnels de l'urbanisme au XXe siècle.

En présence des auteurs.

Modératrice: Mercedes Volait, historienne de l'architecture, spécialiste de l'Egypte moderne, directeur de recherche au CNRS et directeur du laboratoire InVisu à l'Institut national d'histoire de l'art.

 

Lien alternatif (Dailymotion)