Jules Bourgoin (1838-1908). L’obsession du trait

L’exposition met en lumière le parcours atypique de l’architecte et théoricien Jules Bourgoin (1838-1908). Formé à l’École des Beaux-Arts de Paris, celui-ci a consacré l’essentiel de son existence à étudier l’ornement. Ses carnets, esquisses et relevés collectés lors de ses séjours en Égypte et au Moyen-Orient, mais aussi en Italie et en Grèce, constituent un matériel documentaire exceptionnel. Il y analyse les arrangements géométriques les plus complexes, dans un large corpus d’œuvres architecturales ou décoratives. À travers ses dessins, il mène une quête obstinée visant à inventorier les structures formelles qui régissent l’infinie variété des compositions ornementales, et à les réduire à des schémas de plus en plus abstraits. 

Autour d’œuvres et de documents conservés à la Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art - collections Jacques Doucet, l’exposition réunit un vaste ensemble méconnu, dispersé dans divers fonds : Bibliothèque de l’École nationale supérieure des beaux-arts, département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France, département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Bibliothèque municipale de Joigny, Institut d’égyptologie du Collège de France. Depuis les études préparatoires jusqu’aux planches imprimées, les éléments présentés permettent de suivre l’élaboration du corpus graphique destiné à ses projets de publications, d’évoquer l’étendue de ses intérêts, de l’architecture à la passementerie, des arts de l’Islam à la pédagogie du dessin. Ils documentent également l’évolution d’une réflexion théorique singulière, alimentée par un imaginaire scientifique foisonnant.

 
© Bibliothèque de l'INHA
      
© Bibliothèque de l'INHA

  

Télécharger le communiqué

Commissariat scientifique : Mercedes Volait, directeur de recherche au CNRS et directeur du laboratoire InVisu (CNRS/INHA) | Maryse Bideault, ingénieur de recherche, InVisu (CNRS/INHA) | Estelle Thibault, maître-assistante à l’ENSAPB, chercheur IPRAUS (UMR AUSSER) | Sébastien Chauffour, conservateur à la bibliothèque de l’INHA

Coordination : Marine Acker, INHA, Elsa Nadjm, INHA

du 20 novembre 2012 au 12 janvier 2013 
Ouverture du mardi au samedi de 15h à 20h 
Institut national d’Histoire de l’art, salle Roberto Longhi 
2, rue Vivienne - 75002 Paris 
Accès : 6, rue des Petits-Champs 
Métro : Bourse/Palais Royal