À l’Orient du monde. Diplomatie européenne et architecture par-delà les rivages de la Méditerranée (1770-1920)

Initiative conjointe du Département des études et de la recherche de l’INHA et du laboratoire InVisu (CNRS/INHA), proposée par Paolo Girardelli (Université du Bosphore, Istanbul) et Mercedes Volait (InVisu, Paris)

Ambassades, consulats et autres bâtiments officiels en terre étrangère sont investis d’une fonction de représentation qui dépasse la juridiction exercée sur le territoire. Dans le cas de bâtiments érigés par des puissances européennes dans des pays offrant un degré remarquable de distance tant géographique que culturelle, la fonction de représentation revêt des dimensions particulières – symboliques, identitaires, politiques – diversement inscrites dans leur forme architecturale. Cette rencontre propose de débuter une réflexion critique et croisée sur un aspect négligé de l’histoire architecturale et urbaine, en évaluant les façons dont la diplomatie, les relations internationales et les rapports de force ont façonné des secteurs importants de l’environnement bâti, dans un espace / temps caractérisé par une pénétration européenne toujours plus avancée de l’orient du monde. Par l’analyse de lieux et de structures établis en dehors de rapports coloniaux directs, des chercheurs d’horizons divers auront l’opportunité d’échanger sur les expressions architecturales de ces confrontations et sur les stratégies de représentation mises en place qui ne peuvent être appréhendées au seul prisme de la critique de l’orientalisme. Au travers d’exemples pris dans les Balkans, au Caire, à Istanbul et jusque dans des villes asiatiques, les intervenants se pencheront également sur les méthodes et les sources appropriées permettant de formuler l’histoire des bâtiments diplomatiques dans une perspective transnationale, en proposant une revisite constante des images, styles, espaces et messages politiques qui interagissent de manière imprévisible.

 16.30 - 17.00 : Paolo Girardelli, Bogazici University, « Constructing a geo-political icon. Images of the Palais de France in Istanbul during the long 19th century »

 17.00 - 17.30 : Guy Lambert, École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, IPRAUS (UMR CNRS AUSser 3329), « "Une raison de courtoisie" ? La légation de France parmi les représentations européennes à Cetinje au Monténégro au début du XXe siècle »

 17.30 - 18.00 : Mercedes Volait, CNRS, laboratoire InVisu, USR3103 (CNRS/INHA), « Un "décor de théâtre" pour représentation nationale : fortunes diplomatiques de l’orientalisme architectural au Caire au tournant du XXe siècle »

 18.00 - 18.30 : Rudolf Agstner, Federal Ministry for European and International Affaires, Vienna, Austria, « The Habsburg diplomatic and consular missions in Tokyo, Peking and Tientsin »

Discutant : Jean-Philippe Garric, conseiller scientifique pour le domaine Histoire de l’architecture et de la photographie à l’INHA

Une visite aux archives diplomatiques de La Courneuve, guidée par Alexandre Cojannot, est proposée le mardi 11 juin à 11h (rendez-vous sur place, dans le hall du bâtiment, 3, rue Suzanne Masson, 93126 La Courneuve).

Renseignements pratiques : 
Lundi 10 juin : INHA, salle Walter Benjamin ; 16h30-19h30 (se rendre à l’INHA) 
Mardi 11 juin : Archives diplomatiques de la Courneuve, 11h (3, rue Suzanne Masson, 93126 La Courneuve)