Présentation de la base Artkhade par Aurélien Cuénot

Compte-rendu de la séance des "Lundis numériques" du 4 février 2013 par Elisabeth Doulkadouridou

Ordre du jour : Présentation de la base Artkhade par Aurélien Cuénot, concepteur et administrateur de la base. 
URLs de référence : http://artkhade.com/fr

Le projet 
Après un DEA de propriété intellectuelle et des études de 3e cycle auprès de l’IESA, Aurélien Cuénot s’est dirigé vers le marché de l’art et le domaine des arts primitifs et extra-occidentaux. Se rendant compte qu’il n’existe rien au niveau numérique qui permette aux acteurs de ce domaine de travailler efficacement (pour les autres champs artistiques il existe des sites comme Artprice), il a décidé de mettre en place le projet Artkhade. La base répertorie tous les objets passés en vente publique depuis 1922, afin de les coter et in fine de contribuer à éclairer les acteurs sur la réalité de ce marché.

Historique 
2007-2009 : achat de tous les catalogues avec la liste des prix de vente (1922-aujourd’hui). 
2007-2009 : première phase d’élaboration du projet, numérisation de tous ces catalogues, mise en place d’une première version de la base de données. 
2009-2013 : deuxième phrase du projet, emploi de stagiaires spécialisés pour remplir les fiches des objets, enrichissement continu. 
NB : mise en ligne en septembre 2012.

Continents représentés : Afrique, Océanie, Afrique, Amérique du Nord et Amérique précolombienne. 

La base de données 
Objectif : adapter la base aux spécificités des objets représentés. Dépasser le catalogue orienté vers une recherche par titre et nom d’auteur qui prédomine dans les autres domaines artistiques. 
-  Recherche simple avec suggestions de mots de recherche. Possibilité de combinaison. 
-  Recherche guidée par catégories : régions & cultures, matériaux, catégories, caractéristiques. Possibilité de combiner les critères. 
-  Formulation des catégories et de sous-catégories par les catalogues de vente que le responsable a synthétisé. 
-  Travail d’expertise dans la rédaction et dans la rédaction des catégories dans la base de données. 
-  Insertion d’un module période : en cours d’élaboration.

Les images 
-  Les images sont scannées à partir les catalogues de vente. 
-  Affichage des résultats : mosaïque, chaque rectangle contient une vignette, les critères sont cliquables et fonctionnent comme des critères supplémentaires. 
-  Concordance de ventes : répertorie des objets et pas de lots. Il y a un historique de provenance. Possibilité de faire la connexion avec un autre site de musée.

Eléments à retenir 
-  Base suffisamment précise pour avoir des résultats rapidement et vérifier si l’objet fait partie de la base et s’il repasse en vente. 
-  Modèle économique : achat de crédits, accès aux informations supplémentaires sur le prix, dates de vente, historique, noms de collectionneur, données d’inflation. Les informations sont achetées et sauvegardées dans le compte personnel. 
-  Chaque objet est identifié avec un numéro d’inventaire. Possibilité de chercher par numéro directement. 
-  Profil des utilisateurs : Collectionneurs, marchands et conservateurs de musées. 
-  Projet d’étendre ce projet aux antiquités et arts islamiques. 
-  La base compte en ce moment 8000 mots-clés environ. 
-  Le tri des résultats n’est pas possible. Par défaut les dernières notices mises en ligne sont affichées en premier.

PORTFOLIO
 <doc427>